Comment réduire les frais de notaire quand on achète un bien immobilier ?

0

Les frais de notaire s’ajoutent au coût de la maison ou de l’appartement que vous allez acquérir, et ils sont très coûteux. Comment les réduire ? Dépêchez-vous de découvrir ces trois astuces qui vous permettront d’économiser plusieurs milliers d’euros lors de l’achat d’un bien immobilier.

1. Négocier les honoraires

Il faut savoir qu’une partie des frais de notaire revient directement à l’Etat. Ce sont des taxes qui sont bien évidemment non négociables et fixées par la loi. En revanche, l’autre partie des frais de notaire (une partie infime rassurez-vous) concerne les honoraires notariés. Or, il est parfois possible de les négocier à la baisse. Même s’il est très rare d’obtenir une réduction, ça ne coûte rien de demander… N’hésitez pas !

2. Exclure les frais de l’agence immobilière

Lorsque vous achetez un logement via une agence immobilière, cette dernière facture des frais en plus du prix d’achat. Cela correspond aux frais d’agence. Or, il est tout à fait possible de ne pas inclure ces frais aux frais de notaire, à condition de les payer séparément. Du coup, les frais de notaire seront calculés sur la valeur du bien immobilier, et les frais d’agence seront exclus. Ce qui permet d’économiser parfois de jolies sommes !

3. Séparer les biens mobiliers

Lorsque vous achetez un bien immobilier, ce dernier comprend souvent des biens mobiliers : la cuisine, les meubles de salle-de-bain, l’électroménager, et parfois même du mobilier tout simplement. Ces biens mobiliers ont un coût : vous pouvez les déduire de vos frais de notaire, à condition de l’indiquer sur le compromis de vente au moment de l’achat. Ainsi, seul le prix de la maison ou de l’appartement sera concerné par les frais de notaire.

Il n’y a pas jamais de petites économies, ne l’oubliez pas !


Partager

About Author

Répondre